Faits divers

Ariège : le calvaire vécu par une centaine d'automobilistes

© Pixabay (photo d'illustration)

En raison notamment de la neige, près de 115 voitures se sont retrouvées bloquées sur une route nationale en Ariège, dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 février, rapporte La Dépêche.

La nuit du dimanche 26 au lundi 27 février a été l'une des plus longues de leur vie. Selon les informations de La Dépêche, environ 115 conducteurs ont été bloqués par la neige pendant de nombreuses heures sur la route nationale 320, à proximité du village de L'Hospitalet-près-l'Andorre, en Ariège.

"Nous avons mis la nuit complète pour arriver jusqu'à Ax-les-Thermes et dormir dans notre voiture, sur un parking. Les services de l'État ont été invisibles. Rien, la honte ! Des centaines d'automobilistes pris en otages, voilà un scandale qui révèle la nullité absolue de la gestion des routes dans ce pays du tiers-monde", a fustigé l'un des automobilistes retrouvés coincés.

"Même la dépanneuse a fini dans le décor !"

"La majorité des personnes bloquées n'avait pas les équipements spécialisés de montagne", nuance Arnaud Diaz, le maire de L'Hospitalet-près-l'Andorre, qui se trouve à 1 500 mètres d'altitude. "Or, on sait très bien qu’il y a des règles élémentaires de sécurité à respecter lorsqu’on conduit en montagne. Les chaînes, les chaussettes ou les pneus neige, sont de rigueur, tout comme de quoi manger et des vêtements chauds en cas de problème", poursuit l'élu auprès de La Dépêche.

Les conditions météorologiques exceptionnelles n'ont rien arrangé. Les naufragés ont dû affronter des températures avoisinant les -15 °C. "Les problèmes ont de plus eu lieu sur une partie de la route où la pente est accentuée et légèrement en dévers sur la droite. C’est un passage piégeux où les incidents en hiver sont relativement réguliers", explique à nos confrères un Ariégeois. En fin d'après-midi, un premier véhicule a dévissé. "Et ensuite, ça a été l’hécatombe ! Même la dépanneuse a fini dans le décor !" raconte un automobiliste.

publié le 1 mars à 20h55, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux