Politique

"Mêlez-vous de vos affaires" : en plein congrès du PCF, Fabien Roussel raille à nouveau violemment les Insoumis

Lors du congrès du Parti communiste français à Marseille, vendredi 7 avril, Fabien Roussel a encore haussé le ton contre La France insoumise. "Personne ne dictera aux communistes ce qu'ils doivent voter, faire et choisir", a notamment lancé le secrétaire national du parti.

Les tensions au sein de la Nupes ne sont pas retombées, vendredi 7 avril. En ouverture du congrès du Parti communiste français (PCF), à Marseille, Fabien Roussel a invité La France insoumise (LFI) à se "mêler" de ses "affaires". Manuel Bompard, le coordinateur de LFI, avait demandé aux communistes de "clarifier" leur position après les propos tenus par Fabien Roussel, en début de semaine. L'ancien candidat à l'élection présidentielle avait jugé la Nupes "dépassée", souhaitant élargir l'alliance (PCF, LFI, PS et EELV) au centre-gauche et notamment à l'ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve.

"Personne ne dictera aux communistes ce qu'ils doivent voter, faire et choisir. Nous sommes souverains, libres et communistes", a affirmé Fabien Roussel lors du 39ème congrès du parti, qui a réuni 697 délégués au palais du Pharo, ce vendredi. Le député du Nord en a profité pour tacler à nouveau LFI : "Nous sommes un parti démocratique qui amende, débat, vote, nous, tout le monde ne peut pas en dire autrement".

"Quelle incroyable agressivité", s'insurge Jean-Luc Mélenchon

Dans la foulée, Jean-Luc Mélenchon a tenu à réagir à cette nouvelle passe d'armes. "Quelle incroyable agressivité. Ça dure depuis trois ans à tout propos, avant et depuis la Nupes. Nous n'avons jamais répliqué même sur la division dans la présidentielle 2022. Alors que se passe-t-il ? Bompard ouvre un débat d'intérêt commun sur la Nupes. Pourquoi exiger le silence ?", a tweeté l'ancien chef de file des Insoumis.

publié le 7 avril à 20h10, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux