Politique

Aides publiques : combien touchent les partis politiques français ?

Près de 66,5 millions d’euros ont été répartis entre une quarantaine de partis politiques de métropole et d’outre-mer en 2023 dont 20 millions d’euros pour la majorité présidentielle.

C’est un décret officiel du 11 juillet dernier qui est passé assez inaperçu compte tenu de l’actualité chargée à cette période. Il indique la répartition des aides publiques en 2023 entre les différents partis politiques en métropole et en outre-mer, comme le précise franceinfo. Au total, ce sont près de 66,5 millions d’euros qui ont été distribués à une quarantaine de partis.

Ce montant des aides est régi par la loi et se divise en deux parties. La première est liée au nombre de sénateurs et de députés élus et la seconde est liée au nombre de voix obtenues lors des élections législatives. Pour y accéder, il faut que le parti obtienne 1% dans au moins 50 circonscriptions. À noter que les élections sénatoriales de septembre dernier n’ont pas été prises en compte.

Le parti présidentiel a obtenu la majorité des aides publiques

Si la majorité présidentielle avec notamment Renaissance (ex-LREM), MoDem et Horizons n'est pas arrivée en tête lors des sénatoriales, c’est elle qui a obtenu le plus d’aides publiques avec un peu plus de 19,5 millions d’euros. Elle est suivie du Rassemblement national avec plus de 10,1 millions d’euros et des Républicains avec plus de 9,7 millions d’euros. Des montants ont été retirés pour le non-respect de la parité. C’est le cas, entre autres, pour Les Républicains avec plus d’1,2 million d’euros, l’ensemble pour la majorité présidentielle avec 511 199 euros et Europe Ecologie – Les Verts avec 78 374 euros.

publié le 27 octobre à 16h55, Capucine Trollion, 6Medias

Liens commerciaux