Insolite

Royaume-Uni : incroyable mais vrai, il devient millionnaire… sans le faire exprès

© Towfiqu barbhuiya - Unsplash - Le jeune homme jouait tout en bavardant avec des amis.

Alors qu’il bavardait en ligne avec des amis, un Britannique s’est mis à jouer machinalement à un jeu de hasard. Soudain, il a reçu un message lui annonçant qu’il avait gagné un million de livres (1,17 million d’euros), relate Sky News.

Un peu comme dans un téléfilm de Noël, un Britannique est devenu millionnaire presque sans le vouloir. Le miracle s’est produit le 20 novembre dernier, mais la belle histoire n’a été révélée que le mercredi 6 décembre par Sky News. La chaîne de télévision d’information en continu basée à Londres explique que Neil Leighton, 24 ans, bavardait en ligne avec des amis lorsque le miracle s’est produit. Machinalement, il s’est mis à enclencher un jeu de hasard sur son téléphone sans perdre une miette de la conversation. Puis, soudain, il a reçu un message lui annonçant qu’il venait de remporter un million de livres soit 1,17 million d’euros.

Comme il pianotait sur “Cash Bolt Christmas Millionaire”, un jeu proposé par la Loterie Nationale, il a tout de suite su qu’il ne s'agissait pas d’une arnaque. Outre-Manche, Loterie Nationale équivaut à la Française des jeux. Néanmoins, il a tenté de joindre un représentant de la société pour s’assurer qu’il ne rêvait pas. En vain. Il était tard et les bureaux de la loterie étaient fermés.

Une maison avec une pièce dédiée à sa passion

Le jeune homme a donc repris sa conversation avec ses amis. Après cette nouvelle un peu folle, il explique ne pas avoir réussi à trouver le sommeil. Une excitation partagée avec l’ensemble du groupe qui a passé la nuit à rêver de ce que chacun ferait s’il devenait millionnaire. “Nous sommes restés éveillés jusqu’au petit matin pour discuter de la tournure folle des événements et naviguer un peu sur Internet pour trouver les maisons et les vacances que je pouvais désormais me permettre”, a raconté le jeune millionnaire à Sky News.

publié le 8 décembre à 14h30, Cathy Gerig, 6Medias

Liens commerciaux