Politique

Réforme des retraites : la cote de popularité d'Emmanuel Macron au plus bas

© Eliot Blondet/ABACAPRESS.COM - Le président français Emmanuel Macron prononce un discours lors de la clôture des États généraux de la diplomatie au ministère de l'Europe et des Affaires étrangères à Paris, le 16 mars 2023.

À l’heure de la réforme des retraites, la popularité du président de la République est fortement écorchée. Sa cote n’était pas descendue aussi bas depuis la crise des gilets-jaunes, rapporte Le JDD.

Mauvaise nouvelle pour Emmanuel Macron. En pleine crise politique autour de la réforme des retraites, la cote de popularité du Président continue de chuter, pour atteindre 28%. Ce chiffre n’était pas descendu aussi bas depuis la crise des “gilets jaunes”, selon le baromètre mensuel de l’Ifop publié par Le Journal du dimanche.

La cote du président s’est écroulée en ce mois de mars, pour passer sous la barre des 30%, à un plus bas depuis 2019 et la crise des “gilets jaunes”. Le chef de l’État fait 28 % de satisfaits (-4 points) et 70 % de mécontents selon cette étude réalisée entre le 9 et le 16 mars.

En cause : la réforme des retraites et l’inflation

À cette époque, la Première ministre Élisabeth Borne n’avait même pas encore eu recours à l’article 49.3 de la Constitution. C’est le jeudi 16 mars, dans l’après-midi, qu’elle décide de l’activer pour faire adopter la réforme qui recule l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans. Outre la réforme des retraites, ce recul pour le Président s’explique aussi par l’inflation.

Depuis sa réélection en mai 2022, la popularité d’Emmanuel Macron a chuté de 13 points. Son niveau le plus faible (23 %) date de décembre 2018, au plus fort des manifestations de “gilets jaunes”.

De son côté, la popularité de la Première ministre Élisabeth Borne est restée stable en mars avec 29 % de personnes satisfaites. Elle engrange toutefois un peu plus de mécontentement (67 %, +1). Elle se maintient à son plus bas niveau de popularité depuis son arrivée à Matignon en mai.

publié le 19 mars à 11h30, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux