Politique

"J'assume" : le ministre de la Transition écologique réagit à des vols en avion controversés

© Le ministre de la Transition écologique "assume" ses vols. - Le ministre de la Transition écologique "assume" ses vols.

Le ministre de la Transition Christophe Béchu écologique affirme "assumer" avoir utilisé l'avion à six reprises dans le cadre de ses fonctions, au micro de Franceinfo ce 7 décembre.

"Je confirme et j'assume ces vols". Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique, est revenu sur la polémique engendrée par un article du média angevin La Topette, qui a révélé que le ministre avait utilisé l'avion à six reprises entre le 31 juillet et le 14 novembre 2023, au micro de Franceinfo.

"Je ne suis pas parti en vacances trois semaines en Polynésie", se défend-il. Et de détailler : "La règle, c'est le train pour des trajets de moins de trois heures, entre trois et quatre heures on examine [les options], et l'avion pour des trajets de plus de quatre heures". Christophe Béchu évoque alors quatre déplacements sur des lieux de catastrophe naturelle. La revue parle elle également de déplacements pour des congrès.

Le ministre attaque alors La Topette, critiquant un média ayant une "volonté polémique" et "qui a des orientations politiques locales assez marquées". La revue a ciblé plusieurs déplacements : Paris-Montpellier, Angers-Perpignan, Angers-Grenoble, Paris-Lorient, Angers-Nice, Calais-Metz, via des avions spécialement affrétés de Toulouse.

Jean Castex, alors Premier ministre, avait déjà été épinglé en 2022 alors qu'il était allé voter dans les Pyrénées-Orientales lors du premier tour de la présidentielle en Falcon.

publié le 7 décembre à 13h30, Martin Pereira, 6Medias

Liens commerciaux