France

Réforme des retraites : la France continue de s’embraser, le point sur les incidents de la nuit

© Photo de Raphaël Lafargue/ABACAPRESS.COM - Un incendie brûle lors d'une manifestation place de la Concorde à Paris le 17 mars.

Après de fortes tensions jeudi, les mobilisations se sont poursuivies vendredi 17 mars à Paris, et dans plusieurs villes de France, ponctuées par quelques incidents.

La grogne se poursuit en France. Après l’annonce de l'utilisation du 49.3 par le Gouvernement pour faire passer en force sa réforme des retraites, les rassemblements spontanés se sont poursuivis vendredi 17 mars. En marge de ces manifestations, des débordements – moins importants que la veille – ont eu lieu, rapportent plusieurs médias.

Un grand feu illuminait vendredi, dans la soirée, la place de la Concorde. Pour la deuxième journée consécutive, des opposants au projet de réforme des retraites du Gouvernement s'étaient rassemblés pour montrer leur mécontentement. Les centaines de manifestants faisaient face aux CRS, qui bloquaient l’accès vers l’Assemblée nationale. Les contestataires entonnaient des chants hostiles au Gouvernement et à la réforme des retraites, selon France Info. Au moins 61 personnes ont été interpellées, selon CNews.

Une mairie de Lyon saccagée

Comme la veille, de nombreuses mobilisations se sont également tenues dans plusieurs villes comme Rennes, Toulouse ou Bordeaux. À Lyon, un rassemblement, composé d'un groupe violent de plusieurs centaines de personnes, a eu lieu dans le centre-ville de Lyon, selon BFM. D'après la préfecture du Rhône, un groupe de casseurs a saccagé la mairie du 4e arrondissement après avoir forcé l'entrée. Une agence immobilière et du mobilier urbain ont également été pris pour cibles. 36 personnes ont été interpellées, selon un bilan de la préfecture donné samedi matin.

publié le 18 mars à 10h00, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux