France

Des centaines de dauphins retrouvés morts sur la côte Atlantique

© SWNS/Abaca - Des centaines de dauphins ont été retrouvés morts sur la côte Atlantique.

Plus de 200 dauphins ont été retrouvés morts, entre le 11 et le 14 mars, sur la côte Atlantique. Ils auraient été, en grande majorité, capturés accidentellement par des pêcheurs avant de venir s’échouer sur les plages.

Un drame sur les plages de l’Atlantique. Près de 200 dauphins ont été retrouvés morts en Gironde, dans les Landes et en Charente-Maritime ces dernières 72 heures. C'est le deuxième épisode d'échouages massifs cette année. Un décompte qui n’est malheureusement pas définitif, rapporte Sud-Ouest.

Les experts de l’Observatoire Pelagis, à la Rochelle, interrogés par nos confrères, avancent que “cela va prendre la semaine au moins avant de pouvoir donner un chiffre plus précis sur le nombre d’individus et des informations plus détaillées sur les causes”. Pour autant, la piste de pêches accidentelles est fortement pointée du doigt par les associations.

“La seule solution, c'est l'arrêt de la pêche”

Dominique Chevillon, président de Ré Nature Environnement, s'est rendu sur l'île de Ré ce lundi 13 mars au matin. Une quinzaine de dauphins morts y ont été recensés. Il confie à nos confrères de France 3 Nouvelle-Aquitaine n’avoir aucun doute sur la cause de la mort. Selon lui, la pêche accidentelle serait la coupable : “Il y a une marque de filet sur le rostre, un trou de gaffe sur le dessus et un autre trou de gaffe possiblement autour de l'œil droit”.

Une conclusion que partage l’Observatoire Pelagis. 90 % des cétacés retrouvés présentent des traces de pêche accidentelle. Pour Dominique Chevillon, “la seule solution, c'est l'arrêt de la pêche à certaines périodes dans certains lieux.” “Si on ne fait pas ça, c'est la viabilité des dauphins qui est en danger”, conclut-il.

9 000 dauphins retrouvés chaque année

L’Observatoire Pelagis a commencé les examens des animaux pour déterminer les causes de ce drame. La majorité, en tout cas, présente des traces de captures dans des filets de pêche. Sur les signalements enregistrés ce week-end, les départements les plus touchés sont la Charente-Maritime (35 %), les Landes (30 %), la Vendée (15 %) et la Gironde (10 %).

En moyenne, on estime que chaque année, 9 000 dauphins meurent dans ces conditions dans le golfe de Gascogne, sur une population estimée à 200 000. Pour les scientifiques et associations de défense de la faune marine, il y a urgence.

publié le 15 mars à 08h35, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux