Monde

Saumon, tortue… de nouveaux animaux rejoignent la liste rouge des espèces menacées

© Photo Pexels - Deux espèces de tortues vertes se rapprochent dangereusement du risque d'extinction.

Deux nouvelles espèces animales ont vu leur situation se dégrader à cause du réchauffement climatique ces dernières années. Elles se rapprochent du risque d’extinction, relaie BFMTV.

Une nouvelle dramatique, mais attendue. L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a dévoilé, lundi 11 décembre, dans le cadre de la COP28 à Dubaï, une liste mise à jour des espèces animales et végétales en grand danger, relaie BFMTV. Cette liste contient pas moins de 157 190 espèces, et 44 016 d’entre elles sont menacées d’extinction à l’échelle mondiale. Les principaux responsables de ce déclin précipité sont le dérèglement climatique et les activités humaines (braconnage, pèche intensive…).

Deux nouvelles espèces animales sont désormais inscrites sur la liste rouge de l’UICN. Il s’agit du saumon atlantique et des tortues vertes. Jusque-là classé dans la catégorie "préoccupation mineure", le saumon est aujourd’hui considéré comme étant "quasi menacé". Sa population mondiale a dégringolé de 23 % entre 2006 et 2020.

Deux types de tortues vertes sont concernés par l’alerte de l’UICN : les tortues vertes du centre sud et de l'est de l'océan Pacifique, qui sont classées "en danger" et "vulnérables". Outre le réchauffement climatique, qui a notamment pour conséquence de réchauffer l’eau et de faire baisser le taux d’éclosion des œufs, ces deux espèces sont aussi victimes de captures accidentelles pendant la pêche.

La situation s’améliore pour deux types d’antilopes

L’UICN a tout de même apporté une bonne nouvelle lors de la COP28. Elle concerne la situation de deux espèces d’antilopes. L'oryx algazelle, dont l’extinction à l’état sauvage avait été actée à la fin des années 90, est désormais classée "en danger" après sa réintroduction au Tchad. Les antilopes saïgas, elles, passent de la catégorie "en danger critique" à celle "quasi menacée". Les efforts de conservation de ces deux espèces ont été bénéfiques.

publié le 11 décembre à 18h25, Maeliss Innocenti, 6Medias

Liens commerciaux