France

Puy-de-Dôme : une classe menacée de fermeture en septembre dans un village car il manque un élève

© weisanjiang / Pixabay / Photo d'illustration

Le village de Saint-Étienne-sur-Usson dans le Puy-de-Dôme risque de perdre l’une des deux seules classes qu’il possède à la rentrée prochaine car il manque un élève dans les effectifs.

Le village de Saint-Étienne-sur-Usson est sur le qui-vive. Il risque de perdre l’une des seules deux classes que ce village du Puy-de-Dôme possède car il manque un élève pour compléter les effectifs, raconte RTL. L’avenir de cette classe sera connu dans la journée du lundi 12 février par la décision de l’académie.

Si la classe est supprimée, il n’en restera plus qu’une pour ce village de la maternelle au CM2 avec une seule enseignante. "Il y aurait huit niveaux sur une seule classe donc autant vous dire que la maîtresse ne pourra pas prendre en charge tout le monde comme elles le font maintenant", décrit une mère d’élève. L’école a 19 élèves mais ils ne seront que 18 l’an prochain avec six enfants qui auront besoin d'un projet personnalisé de scolarisation (PPS), indique France Bleu.

Pour l’académie, un élève manquant justifie la suppression d’une classe

Saint-Étienne-sur-Usson est connu du grand public car la commune apparaît dans le film Être et avoir de Nicolas Philibert sorti en 2002. Il était consacré aux treize élèves de la classe unique à l’époque du village et de leur professeur. L’école compte désormais 19 élèves répartis sur deux classes de la maternelle au CM2. Pour l’inspection académique ce n’est pas assez pour justifier deux classes. "Je pense que le comptable et l'éducation ne devraient pas aller ensemble. Ce ne sont pas des moutons, pas des noms, pas des chiffres, ce sont des enfants. C'est notre avenir", assène Lionel Chanimbaud, le maire du village. Au micro de France Bleu, il estime qu’en 2026, ils seront 22 élèves dans l’école.

publié le 12 février à 15h15, Capucine Trollion, 6Medias

Liens commerciaux