France

Loire-Atlantique, Mayenne, Bouches-du-Rhône… La crise des carburants s’intensifie en France

© Pixabay - image d'illustration - La Loire-Atlantique, la Mayenne, et les Bouches-du-Rhône sont les départements les plus touchés par les pénuries de carburants.

Alors que la contestation se poursuit en France, contre le projet de réforme des retraites, de plus en plus de stations-service se retrouvent privées de carburants. Certains départements prennent des mesures spécifiques, comme l’interdiction des jerricans.

Plusieurs raffineries et dépôts pétroliers français sont bloqués depuis plusieurs jours en raison de la contestation contre la réforme des retraites. Résultat : le carburant est de plus en plus difficile à trouver dans certaines régions, bien que la situation ne soit pas encore aussi critique qu’en octobre 2022. Dans l'ensemble de l'Hexagone, le 27 mars, 15,8% des stations-service étaient en pénurie d'au moins un carburant, et 7,2% d'entre elles étaient déjà totalement à sec, d'après des calculs de France info.

"C'est la cinquième ou la sixième station que j'essaie... "

Pour pallier le problème, certains départements ont pris des restrictions. Mardi 28 mars, la préfecture de Haute-Garonne a interdit de remplir des jerricans dans les stations-service, selon le journal local La Dépêche. Cette annonce suit les décisions prises dans le Vaucluse, le Gard, le Var ou les Alpes-de-Haute-Provence d’interdire les jerricans et de limiter les pleins des particuliers à 30 euros. Pierre-André Durand, préfet de la région Occitanie, préfet de la région Occitanie et de la Haute-Garonne, en appelle "à la responsabilité de chacun pour ne pas amplifier les tensions sur la distribution de carburant dans le département."

Malgré plusieurs réquisitions à la raffinerie de Donges, le département de la Loire-Atlantique reste le plus touché avec 44% des stations-service en pénurie totale, selon France Info. Au micro de TF1, un automobiliste à la dérive témoignait mardi 28 mars : "C'est la cinquième ou la sixième station que j'essaie... Maintenant, je vais me rabattre sur le télétravail, je n'ai pas trop le choix." Outre la Loire-Atlantique, la Mayenne (38,2 % des stations-essence en pénurie totale) et les Bouches-du-Rhône (36,6%), selon France Info, sont les deux autres départements les plus touchés, alors que la contestation pourrait encore durer plusieurs semaines.

publié le 29 mars à 09h25, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux