France

"Je me suis dit, mon Dieu, on est mort" : la veuve de Bernard Tapie revient sur leur violente agression

Six mois avant sa mort, Bernard Tapie et sa femme ont été violemment agressés à leur domicile. Sa veuve, Dominique Tapie, revient sur cet événement dans le portrait de la semaine, de Sept à Huit, sur TF1.

Un soir d’avril 2021, Dominique Tapie et son époux Bernard Tapie, décédé en octobre 2021, se font agresser par quatre cambrioleurs. Invitée du portrait de la semaine pour l’émission Sept à Huit diffusée sur TF1 ce dimanche, la veuve du riche homme d'affaires revient sur cette violente agression.

C’est dans leur maison de Seine-et-Marne que les faits se sont déroulés. Quatre individus pénètrent dans la demeure et frappent Bernard Tapie à la tête, avant de l’attacher au pied de son lit. Quelques instants plus tard, Dominique Tapie est réveillée par un homme qui tente de l’asphyxier. "J'ai à peine le temps de réagir qu'un oreiller m'étouffe, et là, je crois que ma dernière heure est arrivée", raconte-t-elle à Audrey Crespo-Mara.

Un geste qui aurait pu leur coûter la vie

Comprenant que ces hommes sont venus cambrioler les lieux, Dominique Tapie leur donne d'elle-même son sac à main et les bijoux qu’elle avait près d’elle. Mais les voleurs cherchaient autre chose. "Ils m'ont traînée dans toute la maison pour trouver un coffre qui n'existait pas", indique-t-elle. Sans traces dudit coffre, les intrus s’énervent et frappent le couple, notamment au visage.

A cette époque-là, l’ex dirigeant de l’Olympique de Marseille se battait déjà contre son cancer. Mais, bien qu’affaiblit, l’homme d'affaires ne s’est pas laissé faire. "Et là, Bernard, vous vous rendez compte du courage qu'il a eu, il lui a craché à la figure... Et je me suis dit, mon Dieu, on est mort", se souvient-elle. Pourtant, le couple garde la vie sauve.

Comme ils ne réussissent pas à trouver l’objet de leur larcin, ils finissent par ligoter le couple avant de s'enfuir. Ceux-ci appellent alors les secours et préviennent leurs enfants, qui retrouvent leurs parents le visage tuméfié. Selon Dominique Tapie, cette agression a considérablement aidé à dégrader l’état de santé de Bernard Tapie. "Il y a vraiment eu un avant et un après cette agression. Parce que Bernard a failli à son rôle de protecteur", déplore la veuve.

publié le 20 mars à 08h30, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux