France

Réformes des retraites : la CGT remonte au créneau et demande un référendum

La secrétaire générale de la CGT était lundi 4 septembre dans la matinale de France 2 pour aborder la rentrée. Elle a reparlé de la réforme des retraites, réclamant notamment un référendum sur le sujet.

Si les écoliers effectuent leur rentrée ce lundi 4 septembre, c’est aussi le cas de la secrétaire générale de la CGT, Sophie Binet, qui était l’invitée des "4 Vérités" de France 2. La patronne de la CGT est notamment revenue sur la réforme des retraites, alors que le texte vient d’entrer en vigueur. "On n'a pas de revanche à prendre sur le gouvernement mais pour tourner la page de cette réforme des retraites catastrophiques, il faut organiser un référendum sur les retraites", a expliqué Sophie Binet.

L’exemple de la Belgique et du Luxembourg

Des termes qui s’alignent avec les récents propos de Marylise Léon, la présidente de la CFDT, qui a utilisé la même expression lors d’une interview au Monde. La secrétaire générale en a ensuite remis une couche à propos d’un référendum. "Le sujet sur lequel les Français veulent voter, ce n'est pas les institutions ni l'immigration mais la réforme des retraites", a-t-elle insisté. Sophie Binet a ensuite abordé le sujet de la convention sociale sur les salaires souhaitée par Emmanuel Macron. Encore une fois, elle s’inquiète.

"La question est qu'est-ce qu'on fait sur ces branches qui ont des minimas inférieurs au SMIC ? La CGT a une solution toute simple, c'est d'indexer les salaires sur les prix, ce qui les ferait mécaniquement disparaître", a-t-elle précisé. La secrétaire générale de la CGT a comparé la situation avec la Belgique et le Luxembourg, où "le taux de chômage est plus faible qu'en France, la croissance plus élevée et le pouvoir d'achat maintenu".

publié le 4 septembre à 13h45, Romain Strozza, 6Medias

Liens commerciaux