France

Petit Larousse 2024 : voici les nouveaux mots de cette édition

Comme chaque année, le petit Larousse se met à la page et intègre 150 nouveaux mots pour son édition 2024, révèle Le Figaro.

Antisexisme, bibimbap, boboïser… Le Figaro a dévoilé, mardi 9 mai, la nouvelle édition du petit Larousse 2024 qui intègre 150 mots inédits et 40 personnalités supplémentaires. Chaque année, le dictionnaire choisit d’ajouter de nouvelles définitions afin de suivre les évolutions de langage et les débats de société. Par exemple, on pourra retrouver cette année le terme “covidé”, qui désigne une personne atteinte du Covid-19. Ou encore le mot “écoanxiété”, qui est une “forme d’anxiété liée à un sentiment d’impuissance face aux problématiques environnementales contemporaines (dérèglement climatique, destruction des écosystèmes, multiplication des catastrophes naturelles, etc.)”

Instagrammable” et “greenwashing

De nouveaux anglicismes - mots anglais introduits dans la langue française - font également leur apparition. “Greenwashing” désigne ainsi l’“écoblanchiment”, quand “home staging" correspond à l’“opération de mise en valeur et de dépersonnalisation d’un bien immobilier, dans le but d’en faciliter la vente”.

Dans la catégorie des expressions modernes, on retrouve également “instagrammable”, tiré du réseau social Instagram, qui “se dit d’un lieu, d’un objet, d’un mets, d’un événement, etc., qui, par sa beauté ou son originalité, est digne d’être photographié, puis posté et amplement partagé sur le réseau social Instagram”. Ou bien encore le sigle “PLS”, utilisé cette fois-ci comme une expression pour désigner un état de mal-être, lorsque l’on est très perturbé : “être en PLS”.

De nouvelles personnalités et de nouveaux mets

40 nouvelles personnalités liées au domaine de la culture font également leur entrée dans les pages du dictionnaire. On pourra désormais retrouver Simon Abkarian, acteur franco-américain, Gilles Goujon, chef 3 étoiles au guide Michelin, IAM, groupe de hip hop des années 1990, ou encore le chanteur Stromae et la styliste Stella McCartney. Quelques mets populaires, issus de gastronomies étrangères, font également leur apparition, à l’image du bibimbap, traditionnel plat coréen, ou encore du mochi, dessert japonais à base de pâte de riz.

publié le 9 mai à 08h30, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux