France

L'exaspération des habitants de Guéthary, élu premier village de France où il fait bon vivre

Les habitants de cette commune du Pays basque se passeraient bien de cette publicité, qui fait monter les prix de l’immobilier, rapporte "Le Point", samedi 24 février.

Jamais deux sans trois. Pour la troisième année d'affilée, Guéthary atteint encore la première place du podium du classement des Villes et villages où il fait bon vivre, dans la catégorie communes de 500 à 2 000 habitants. Le palmarès est établi en fonction de 187 critères, précise Le Point. “Qualité de vie, transports, sécurité… On pondère les résultats en fonction d'un sondage effectué auprès d'un panel de 1 000 Français qui priorisent onze catégories. Il s'agit d'un classement quantitatif et parfaitement objectif”, assure son président, Thierry Saussez. Guéthary gagne particulièrement des points pour la qualité de son éducation et de ses transports, mais également pour son attractivité immobilière par rapport aux villes voisines comme Bayonne ou Biarritz. Une publicité malvenue pour de nombreux habitants.

20 000 euros le mètre carré en bord de mer

Car si les touristes apprécient les jolies maisons colorées, le littoral sauvage et la météo clémente de cet ancien port de pêche, les locaux, eux, ressentent aussi les effets néfastes de l’attractivité de leur village basque. Peuplé à 50 % de maisons secondaires. Guéthary connaît une hausse exponentielle des prix au mètre carré, qui peut atteindre les 20 000 euros en front de mer. “Qui peut se payer ça aujourd'hui ? Certainement pas nos habitants, même des cadres moyens ou supérieurs. On est devenu un parc d'attractions pour riches !” , fustige Benoît Lamerain, conseiller municipal, au magazine Le Point. “Je ne vais pas dire que je ne suis pas contente, explique la maire Marie-Pierre Burre-Cassou, mais je préférerais être en tête d'un classement où l'on peut se loger.”

publié le 25 février à 09h42, Orange, avec 6Medias

Liens commerciaux