France

Adolescent tué à Nanterre : le désespoir de la mère de Nahel

La mère de Nahel, l’adolescent de 17 ans tué par un policier mardi à Nanterre (Hauts-de-Seine), a pris la parole sur le live Instagram d’Assa Traoré.

"J'ai perdu un enfant de 17 ans, j'étais toute seule avec lui, ils m'ont enlevé un bébé." Partagée entre le désespoir et la colère, la mère de Nahel, le jeune homme tué par balle par un policier à Nanterre (Hauts-de-Seine) après un refus d'obtempérer, s'est exprimée. Dans la nuit du mardi 27 juin au mercredi 28 juin, elle a fait part de sa douleur lors d’un live sur le compte Instagram d’Assa Traoré, rapporte BFM TV. La militante contre les violences policières, dont le frère - Adama Traoré est mort à l’âge de 24 ans, le 19 juillet 2016 à la gendarmerie de Persan (Val-d'Oise), s’était rendue aux côtés de la famille de la victime pour lui apporter son soutien.

"Ce matin, il m'a fait un gros bisou, il m'a dit : ‘Maman je t'aime’. Je lui ai dit : 'Je t'aime, fais attention à toi", dit-elle dans la vidéo. La mère de Nahel poursuit en expliquant : "On est sortis en même temps, il est parti prendre un McDo, je suis parti travailler comme tout le monde. Une heure après, on me dit quoi ? On a tiré sur mon fils." Effondrée, celle qui a perdu son unique enfant s’interroge quant à son avenir sans lui. "Je vais faire quoi ? Je lui ai tout donné, pour qu'un fils de p*** me retire mon fils. J'en ai qu'un, je n'en ai pas dix, j'en ai qu'un. C'était ma vie, c'était mon meilleur ami, c'était mon fils, c'était tout pour moi, on était complices comme pas possible", ajoute-t-elle.

"Tu vas te prendre une balle"

La mort de Nahel a relancé la controverse sur les violences policières. Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre qu'un policier tenait le conducteur en joue, avant de faire feu quand sa voiture a redémarré. Des images choquantes accompagnées de propos tout aussi indécents. On entend une voix qui lâche : "Tu vas te prendre une balle dans la tête." La voiture a terminé sa course quelques mètres plus loin, après avoir percuté un poteau. Touché au thorax, Naël est décédé sur place. Sa mère a lancé un appel à l'organisation d'une marche blanche et "de la révolte", jeudi.

publié le 28 juin à 12h21, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux