Faits divers

Séquestrée et violentée, elle est secourue après avoir jeté un mot d’appel à l’aide par la fenêtre

Une femme a pu être secourue après qu’un passant a trouvé son mot appelant au secours, dans une rue de Montpellier, raconte Midi Libre.

"Au secours, aidez-moi", c’est le message griffonné sur une enveloppe qu’un passant a vu tomber d’un immeuble et ramassé dans une rue de Montpellier (Hérault), mardi 23 avril, en début de soirée. Immédiatement, l’homme a compris qu’une situation grave était en cours, racontent nos confrères de Midi Libre. Gardant son sang-froid, l’homme a rapidement appelé les secours et les forces de l’ordre, à qui il a pu indiquer une adresse qui était inscrite sur le papier accompagnant l’appel au secours.

Les policiers municipaux sont rapidement intervenus sur les lieux, grâce aux indications de l’homme. Dans l’appartement, ils ont découvert une femme qui était en fait séquestrée et violentée par son conjoint. Ce dernier a été remis à la police nationale et placé en garde à vue. La victime, sous le choc, a pu être prise en charge par les secours.

Des petits mots qui sauvent

Nos confrères belges de Sudinfo relataient, fin janvier dernier, une histoire similaire : à Liège, un passant avait trouvé plusieurs petits papiers sur le trottoir, adressant aussi des appels à l’aide et indiquant une adresse. Arrivées sur place, les forces de l’ordre ont découvert une femme le visage et l’arcade sourcilière en sang. Son conjoint venait de la frapper au visage avec une bonbonne de gaz. L’homme avait été interpellé et déféré au parquet de Liège.

publié le 24 avril à 16h41, Adèle Delaunay, 6Medias

Liens commerciaux