Faits divers

Italie : des graffitis sur un monument vieux de 460 ans ! Ces touristes risquent gros

Deux touristes allemands ont été arrêtés pour avoir vandalisé le Corridor de Vasari, à Florence, en Italie, mercredi 23 août. Ils auraient recouvert le monument historique de graffitis faisant référence au Bayern Munich, rapporte CNN.

L'inscription pourrait leur coûter très cher. Mercredi 23 août, deux touristes allemands ont été arrêtés par la police italienne, qui les accuse d'avoir dégradé le Corridor de Vasari, à Florence. Les deux supporters du Bayern Munich auraient en effet recouvert le monument historique, vieux de 460 ans, de graffitis de football, relaie CNN.

Les auteurs présumés des faits, âgés de 20 et de 21 ans, faisaient partie d'un groupe de 11 étudiants logeant dans le centre-ville de Florence. "En analysant les images de vidéosurveillance, nous avons réussi à identifier deux individus qui, à 5h20 du matin, ont endommagé ce site touristique très important", ont déclaré les policiers italiens auprès de nos confrères.

Les actes de vandalisme se multiplient

Jeudi 24 août, lors de la perquisition de leur logement Airbnb, deux bombes de peinture noire ont été retrouvées par les enquêteurs. Le coût du préjudice est estimé à 10 000 euros, selon le ministère italien de la Culture. Cet acte de vandalisme n'est pas un cas isolé dans le pays. Cet été, plusieurs touristes ont également été surpris en train de graver leur nom sur les murs du Colisée, à Rome, suscitant une vague d'indignation.

publié le 25 août à 20h10, Cédric Alexis, 6Medias

Liens commerciaux