Immigration : la mise en garde du patron du Sénat à l'exécutif

© Lafargue Raphael/ABACA - Le président du Sénat Gérard Larcher a accordé une longue interview au Parisien, le 2 septembre 2023.

Gérard Larcher, le président LR du Sénat, a donné une interview au Parisien où il prône une réforme de la Constitution concernant l’immigration et met en garde le gouvernement sur ce sujet.

Gérard Larcher ne mâche pas ses mots dans les colonnes du Parisien en parlant de l’immigration. Selon lui : "Sans réforme constitutionnelle, nous pourrons avancer, mais impossible que les demandes d'asile soient faites en dehors du territoire français, d'instaurer des quotas ou de modifier la gestion du regroupement familial." Il se dit aussi favorable à la tenue d’un référendum sur la politique migratoire.

Plus encore, Gérard Larcher présage que "nous ouvrons la porte à l’extrême droite si on trompe encore les Français sur l’immigration". Et si Emmanuel Macron refuse le référendum, "il en assumera les conséquences" , ajoute le président du Sénat.

Cette une prise de parole survient quelques jours après les "rencontres de Saint-Denis" avec Emmanuel Macron et les 11 chefs des partis politiques. "Attention à ce qu'une nouvelle fois ces ’rencontres de Saint-Denis’ ne débouchent sur rien", met en garde le président du Sénat qui est candidat à sa succession pour les sénatoriales qui se tiendront le 24 septembre 2023.

Quant à la présidentielle de 2027, il estime que la "droite macroniste n’existera plus" puisqu’Emmanuel Macron ne pourra pas se présenter à un troisième mandat. "Il se passera autre chose après", considère l’élu LR des Yvelines.

publié le 2 septembre à 20h40, Capucine Trollion, 6Médias

Liens commerciaux