France

Eure-et-Loire : le cri d’alarme d’un couple pour sauver ses 650 animaux

© Capture BFMTV

Patrick Viola et sa femme, Francine propriétaires du zoo-refuge La Tanière, en Eure-et-Loire, ont lancé un appel aux dons pour sauver leurs 650 animaux. Il leur manque deux millions d’euros pour que leur refuge subsiste, rapporte BFMTV.

“On va se battre”. C’est avec détermination que Patrick Viola, co-directeur du zoo-refuge La Tanière, est venu sur BFMTV pour lancer son appel aux dons. A cause des crises successives (Covid, crise énergétique), les finances de la Tanière, habituellement renflouées par les dons et les visites, sont dans le rouge. Le centre n’a pas pu engranger de recettes durant les seize mois de confinement. Un manque à gagner de sept millions d’euros selon Patrick Viola, qui a été difficilement amorti par la suite, rapporte France 3 Eure-et-Loire.

Aujourd’hui, il manque deux millions d’euros pour continuer à faire fonctionner le zoo-refuge, mettre à l’abri les animaux et continuer les sauvetages.

Un quart de la somme en 48 heures

Ours, lions, singes, lapins… La Tanière compte près de 650 animaux, sauvés des cirques, laboratoires et du trafic international. “Nous avons mis les 30 millions d’euros que nous avions pour construire notre refuge”, indique Patrick Viola, qui a vendu sa société pour construire son centre. Le propriétaire a maintenant besoin de deux millions d’euros et appelle à la générosité des donateurs sur différents réseaux sociaux. “On ne se place pas dans un système où on ne pourrait pas trouver cet argent, on a réussi à réunir près d’un quart de la somme en 48 heures”, se réjouit-il. Mais il en reste encore les trois quarts. Chacun de ces dons est défiscalisé à hauteur de 66%, pour les particuliers comme les entreprises.

publié le 20 février à 11h45, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux