Environnement

Que sont les NGT, ces “nouveaux OGM”, qui se développent en Europe ?

La Commission européenne propose, ce mercredi 5 juillet, un texte sur l’assouplissement des règles sur les NGT. Ces nouvelles techniques pourraient représenter une solution face au réchauffement climatique.

Un texte sur l’assouplissement des réglementations sur l’utilisation des OGM (organismes génétiquement modifiés) à propos des NGT (nouvelles techniques génomiques) est examiné par la Commission européenne ce mercredi 5 juillet, rapporte Midi Libre. Contrairement aux OGM, les NGT ne modifient que les gènes qui existent déjà dans l’organisme. Celles qui permettent de modifier le matériel génétique d’un organisme, présentent moins de risques que les OGM. Développées dans les années 2000, les NGT ne sont qu’à l’état de test sur quelques champs de maïs en France et en Belgique et des cultures de pommes de terre en Suède.

Elles pourraient être une solution contre le réchauffement climatique car elles pourraient rendre les plantations plus robustes et durables en les rendant moins gourmandes en eau et plus résistantes aux sécheresses. "Les plantes produites par NGT peuvent soutenir la durabilité de l'agriculture européenne", expliquait la commissaire à la Santé, Stella Kyriakides, fin avril devant des eurodéputés.

Les ONG s’insurgent

Pour des ONG de défense de l’environnement, les NGT sont des "OGM cachés". Selon ces organisations, elles devraient être soumis aux mêmes réglementations que les OGM. "Le risque d'erreur génétique est présent de la même manière", affirme Suzanne Dalle, membre de Greenpeace, dans des propos rapportés par Radio France. "Les consommateurs risquent donc de se retrouver avec de nouveaux OGM dans leur assiette sans le savoir". En France, le Conseil économique social et environnemental (CESE) préconise un "principe de précaution" quant à ces NGT. Selon TF1, l’Autriche, la Hongrie, l’Allemagne et le Luxembourg sont contre le développement de cette technologie.

publié le 5 juillet à 22h02, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux