France

Retraites : menace sur le bac, les surveillants appelés à faire grève

© Pexels (photo d'illustration)

Après l’usage du 49.3 par le gouvernement pour faire adopter le projet de réforme des retraites, des syndicats appellent à la grève des surveillants lors des épreuves de spécialité du baccalauréat programmées dès le 20 mars.

Les épreuves de spécialité du baccalauréat 2023 auront lieu du lundi 20 au mercredi 22 mars. Dénonçant “un véritable déni de démocratie”, après l’usage de l’article 49.3 de la Constitution par le gouvernement pour faire passer la réforme des retraites sans attendre le vote de l'Assemblée nationale, des syndicats de l'Éducation nationale appellent à “poursuivre” la mobilisation. Ils invitent, notamment, à une grève des surveillants lors des épreuves du bac de la semaine prochaine, indique franceinfo, vendredi 17 mars.

Relayé par le principal syndicat du secondaire, le SNES-FSU, mais également FO, Sud et la CGT, l’appel s’est déjà transformé en préavis régionaux. L’intersyndicale académique de Bretagne a d’ores et déjà publié sur les réseaux sociaux un communiqué. Il dévoile qu’un préavis de grève couvre toute “la période des examens et des corrections”. Des appels au “report des épreuves de spécialité au mois de juin” sont également lancés.

La grève “partout où cela est possible”

Les syndicats appellent à la grève “partout où cela est possible, avant, pendant et après les épreuves écrites de spécialité, les épreuves orales, pratiques et de compétences expérimentales”, précise franceinfo. Les syndicats enseignants exigent encore “le retrait de cette réforme” et encouragent les rassemblements syndicaux dès ce week-end avant la “nouvelle grande journée de manifestations” annoncée le jeudi 23 mars.

publié le 17 mars à 14h15, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux