Valls à Fillon : "Je ne participerai pas à une mise en cause de l’Allemagne"

par LCP

François Fillon interroge Manuel Valls sur la position de la France par rapport au processus d’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne après la visite d’Angela Merkel à Ankara. Manuel Valls répond à l’ancien Premier ministre en l’appelant "Monsieur le député François Fillon", ce qui suscite des huées de la part de députés Les Républicains sur les bancs de l’hémicycle. "Monsieur le Premier ministre !", corrigent certains d’entre eux, en hurlant.

Manuel Valls poursuit : "Avec cette crise des migrants, l’Allemagne est soumise à un défi considérable. C’est en grande partie son choix, la France est solidaire de l’Allemagne mais nous n’avons pas la même approche. Pour avancer en Europe, la solidarité avec l’Allemagne est indispensable, c’est une constante de la politique française. Je ne participerai pas à une mise en cause de l’Allemagne, nous n’en changerons pas au gré des campagnes électorales", lance le Premier ministre au candidat à la primaire de la droite et du cent

vidéos similaires

lecture autoOUINON

Vos réactions doivent respecter nos CGU.