Manuel Valls : "Nous ne remettrons jamais en cause le droit d'asile"

par LCP

Lors d’un discours de près de 40 minutes, Manuel Valls a exposé mercredi, devant les députés, la feuille de route du gouvernement sur la crise des réfugiés en Europe. Le Premier ministre a notamment annoncé le déblocage de 250 millions d’euros supplémentaires pour l’hébergement d’urgence sur 12 mois.

"Le droit d’asile est un droit fondamental"

Manuel Valls s’est exprimé à l’occasion du débat sur l’accueil des réfugiés en France et en Europe. Il a assuré que l’Union européenne est "face à une responsabilité historique" et que la France devait être "à la hauteur de son rang" : "Le droit d’asile est un droit fondamental, le gouvernement français ne le remettra jamais en cause", a-t-il assuré.

Le Premier ministre a prôné une politique équilibrée : "Certains nous disent ’il faut tout fermer’. Dire cela, c’est fermer les yeux sur les réfugiés qui meurent à nos portes. D’autres disent, à l’inve

Vos réactions doivent respecter nos CGU.