Déchéance: Valls pointe la "lourde responsabilité" du Sénat qui risque de la faire couler

par BFMTV

Le Premier ministre a "profondément regretté" mercredi que le Sénat prenne le "contre-pied du consensus" sur l'inscription de la déchéance de nationalité dans la Constitution, estimant que la haute assemblée prenait "une très lourde responsabilité" en risquant de torpiller la mesure controversée. "Quelles sont les intentions de la majorité sénatoriale ? Quel message est ici envoyé aux Français? Souhaitez-vous vraiment remettre en cause une décision qui a su rassembler, à l'Assemblée nationale, les deux grandes familles politiques ?", a interrogé Manuel Valls dans son discours défendant la révision constitutionnelle devant les sénateurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.