"Ségolène Royal pèse, mais il n'y a pas de favoritisme", décrypte Alba Ventura

par rtl-fr

Ségolène Royal est présidente... de la COP21 à la place de Laurent Fabius. Décidément, la ministre de l'Environnement n'est pas une ministre comme les autres.

Vidéo suivante dans 5 secondes

Autres vidéos

Lecture automatique

Liens commerciaux