"Les femmes doivent gagner moins que les hommes" : le dérapage sexiste d'un eurodéputé

par lemondefr

Le président du Parlement européen Antonio Tajani a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête pouvant mener à des sanctions contre l'eurodéputé polonais d'extrême droite Janusz Korwin-Mikke, pour des propos sexistes tenus la veille dans l'hémicycle. Le député polonais âgé de 74 ans, coutumier des dérapages racistes, s'est signalé mercredi par des propos insultants à l'égard des femmes : "Bien entendu, les femmes doivent gagner moins que les hommes, parce qu'elle sont plus faibles, elle sont plus petites et elles sont moins intelligentes", a-t-il lancé en séance plénière du Parlement. Après des plaintes de plusieurs eurodéputés, le président du Parlement européen Antonio Tajani a annoncé jeudi qu'il avait ouvert une enquête pour "des remarques sexistes", qui pourrait mener à des sanctions. Celles-ci peuvent aller "d'une réprimande à une amende avec une suspension temporaire", a précisé le Parlement européen dans un communiqué. En octobre 2015, l'élu d'extrême droite avait déjà été épinglé par le Parlement, pour avoir fait un salut hitlérien dans l'hémicycle. Il avait aussi suscité l'indignation un an plus tôt en comparant les jeunes chômeurs à des "nègres".

Vidéo suivante dans 5 secondes

Autres vidéos

Lecture automatique

Liens commerciaux