Un tribunal de Conakry condamne un influent journaliste guinéen à une amende équivalant à 420 euros pour "offense" au président Alpha Condé et ordonne sa mise en liberté après presque trois mois de prison.

par Jeanmarcmorandini.com

Un tribunal de Conakry condamne un influent journaliste guinéen à une amende équivalant à 420 euros pour "offense" au président Alpha Condé et ordonne sa mise en liberté après presque trois mois de prison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.