Un interne sur trois présente des symptômes de stress post-traumatique depuis la crise du coronavirus, selon une étude

par BFMTV

Un interne sur trois présente des symptômes de stress post-traumatique depuis la crise du coronavirus, selon une étude publiée vendredi par l'Intersyndicale nationale des internes (Isni), qui s'alarme de l'impact de l'épidémie sur la "santé mentale" des jeunes praticiens en médecine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.