Patrick Balkany est remis en liberté dans l'attente des décisions des deux procès en appel qui sont prévues pour début mars et fin avril

par BFMTV

La cour d'appel de l'instruction a décidé ce mercredi après-midi d'accepter la demande de mise en liberté de Patrick Balkany déposée la veille au soir par son avocat, maître Romain Dieudonné. Elle a jugé que son état de santé n'était pas compatible avec la détention. Elle a par ailleurs supprimé la caution, qui était établie à 500.000 euros, et levé l'interdiction de circuler en Île-de-France: il peut donc de fait se rendre à Levallois-Perret. Le maire de la ville peut donc sortir de prison dès ce mercredi et demeurer sous contrôle judiciaire jusqu'à ce que la justice rende son jugement le 22 avril. L'élu des Hauts-de-Seine devra se présenter à la gendarmerie près de son domicile de l'Eure deux fois par mois, et donner son passeport à la justice. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.