"Non, la PMA pour toutes ne conduira pas à la GPA." Le président du Comité national d’éthique reste opposé au recours aux mères porteuses

par BFMTV

Le projet de loi bioéthique ouvrant la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules sera présenté en conseil des ministres le 24 juillet. Pour ses opposants, l'ouverture de la PMA conduira indéniablement à l'ouverture de la gestation pour autrui (GPA). Mais ce n'est pas l'avis de Jean-François Delfraissy, président du comité national d'éthique, toujours opposé au recours aux mè

Vos réactions doivent respecter nos CGU.