"Je ne peux pas l'accepter." Cette mère reproche aux gilets jaunes "d'utiliser" la mort de son fils

par BFMTV

Nadia Bègue a perdu son fils le 2 décembre 2018. Il a percuté un camion en pleine nuit qui était arrêté, feux éteints, à un blocage de gilets jaunes. Pour elle, le mouvement "utilise" la mort de son fils en faisant de lui une victime de violences alors qu'il n'était pas gilet et n'est pas tomber sous le coup de la violence policière mais du fait "de la violence des gilets jaunes."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.