Et si le couvre-feu à 18h avait des bons côtés ?

par BFMTV

Et si le couvre-feu à 18h n'était pas que des contraintes ? C'est l'occasion de dîner plus tôt, de se recentrer sur ses proches, de lire, de faire des choses qu'on n'avait pas le temps de faire avant...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.