Coronavirus - La colère des commerçants après l'annonce d'un couvre-feu à 20h à partir du 15 décembre - Reportage vidéo à Strasbourg

par Jeanmarcmorandini.com

Dans le cadre de l'allègement du confinement, le Président de la République avait annoncé le 24 novembre 2020 la fin du confinement au 15 décembre 2020 si la maîtrise de l'épidémie le permettait. Le seuil maximum de 5 000 nouveaux cas de contamination par jour n'ayant pas été atteint, le confinement sera levé le 15 décembre 2020 dans ces conditions : un couvre-feu national sera mis en place, de 20h (et non pas 21h comme initialement envisagé) à 6h.

Une exception est prévue pour la soirée du 24 décembre 2020, où la circulation sera libre ; en revanche, contrairement à ce qui avait été initialement prévu, il n'y aura pas d'exception pour la soirée du 31 décembre 2020.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a précisé les nouvelles modalités de ce couvre-feu. Tout d'abord, les attestations ne seront plus obligatoires - à partir du 15 décembre - pour se déplacer pendant la journée et il sera possible de se rendre librement dans les différentes régions. En revanche, il faudra disposer d'une attestation à partir de 20h pour circuler. Le couvre-feu concernera toute la France - sauf les territoires ultramarins. Les déplacements seront donc interdits de 20 h à 6 h du matin. Le ministre de l'Intérieur a précisé que même si un individu se trouve dans un magasin ouvert jusqu'à 20 h, il devra s'organiser pour être chez lui à 20 h.

En revanche, l'employé de ce même magasin qui ferme à 20h sera autorisé à rentrer chez lui même après cette heure dès lors qu'il possède une attestation. Seul "un nombre limité de dérogations" sont ainsi prévues. Sans surprise, Gérald Darmanin a affirmé que les déplacements entre le domicile et le lieu de travail seront autorisés - notamment pour ceux qui travaillent de nuit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.