Argentine : l'ancienne présidente Cristina Kirchner inculpée pour corruption

par euronews-fr

En Argentine, l'ancienne présidente Cristina Fernández de Kirchner a été inculpée ce mardi dans une affaire de corruption. Le juge a ordonné le gel de ses biens évalués à l'équivalent de 600 millions d'euros.
Cristina Kirchner est soupçonnée de favoritisme dans l'octroi de marchés publics du temps où elle était présidente. Elle a dirigé le pays entre 2007 et 2015, succédant à son mari, Nestor Kirchner, qui fût président de 2003 à 2007.
La justice veut savoir si Cristina Kirchner a effectivement agi pour favoriser les activités d'un de ses amis, Lazaro Baez, un homme d'affaires qui a fait fortune dans le BTP pendant les trois mandats du couple Kirchner.
Lui-même a été arrêté en avril. Il est accusé de blanchiment d'argent .

Réagissant à son inculpation, Cristina Kirchner, a dénoncé "une formidable manœuvre de persécution politique".

L'ex-présidente argentine Kirchner inculpée dans une affaire de corruption https://t.co/9BFlnGPc5F pic.twitter.com/IvO2t0ZuYi- Courrier inter (@courrierinter) 27 décembre 2016


avec agences

Vos réactions doivent respecter nos CGU.