Alexandre Benalla et Vincent Crase laissés seuls une heure ensemble au Palais de justice

par Ouest France - Wibbitz

Alexandre Benalla et Vincent Crase, ancien responsable de la sécurité de La République en marche, ont pu communiquer ensemble. Soupçonnés d'avoir violé leur contrôle judiciaire, les deux hommes attendaient la décision d'un juge des libertés et de la détention, le 19 février dernier. Le juge avait été saisi par les magistrats instructeurs en charge de l'enquête sur les violences qui leur sont reprochées au cours des manifestations du 1er-Mai. La justice leur avait interdit d'entrer en contact. Vers 14 h, Alexandre Benalla et Vincent Crase patientaient au 9e étage du Palais de justice. Mais selon RTL, le mail transmettant les consignes des magistrats, stipulant leur interdiction de communiquer, n'est pas parvenu aux policiers. Ils sont donc placés durant une heure dans un box commun destiné aux entretiens avec les Interrogée par RTL sur les raisons de ce cafouillage, la présidence du tribunal a indiqué ne pas souhaiter faire de commentaire.

Vidéo suivante dans 5 secondes

Autres vidéos

Lecture automatique

Liens commerciaux