Loi santé : les députés rejettent l'amendement interdisant l'emploi de mannequins trop maigres

par LCP

"Sans déconner ?" Olivier Véran, le rapporteur PS du projet de loi santé, ne semble pas en croire ses yeux : les députés ont rejeté mercredi son amendement interdisant l’emploi de mannequins trop maigres et dénutris.

Le député voulait "solliciter la haute autorité de santé afin qu’elle détermine des indicateurs (…) en-dessous desquels l’état de santé du mannequin n’est pas compatible avec la possibilité de travailler". Il souhaitait ainsi instaurer une sanction en cas de non-respect de cette interdiction pouvant aller jusqu’à six mois de prison et 75.000 euros d’amende.

La proposition n’a pas du tout convaincu Bernard Accoyer, le député UMP de Haute-Savoie : "C’est un amendement qui établit une discrimination morphologique au regard du droit du travail (…) La loi, qui, maintenant, définit un poids, un tour de taille

Vos réactions doivent respecter nos CGU.