Le constat alarmiste du président de la Cour des comptes sur l'avenir de l'ophtalmologie

par LCP

Effectifs insuffisants, délais d'attente exponentiels... Devant les députés, mercredi, Didier Migaud décrit une situation critique qui pourrait s'aggraver encore jusqu'en 2030 si rien n'est fait...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.