Gérald Darmanin a demandé une "protection réaffirmée pour l'ensemble du personnel de Charlie Hebdo"

par BFMTV

La menace plane encore sur Charlie Hebdo. La DRH de l'hebdomadaire satirique a eu 10 minutes pour quitter son domicile en raison de menaces jugées sérieuses. Des menaces qui ont redoublé avec la publication de nouvelles caricatures de Mahomet, la veille de l'ouverture du procès des attentats de janvier 2015.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.