General Electric répond à Montebourg sans s'engager fermement sur la création de 1.000 emplois

par LCP

Arnaud Montebourg accusait mercredi General Electric de ne pas respecter ses engagements pris lors du rachat en 2015 du pôle énergie d'Alstom. Les représentants français de l'entreprise américaine, auditionnés par les députés, assurent avoir déjà créé 358 emplois nets sur les 1.000 promis d'ici à la fin 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.