Covid-19: l'avocat du collectif Victimes Coronavirus France reproche à Olivier Véran de "ne pas avoir justifié des bons de commande de masques"

par BFMTV

Mis en cause dans une enquête pour leur gestion de la crise du coronavirus, l'actuel ministre de la Santé Olivier Véran mais aussi l'ancien Premier ministre Edouard Philippe et les ex-membres du gouvernement Agnès Buzyn, Sibeth Ndiaye ont vu leurs domiciles et bureaux perquisitionnés jeudi matin. Maître Fabrice di Vizio, avocat du collectif "Victimes Coronavirus France", reproche à Olivier Véran de "ne pas avoir justifié des bons de commande de masques".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.