80 km/h: "Ce n'est pas un combat contre les Français mais pour la sécurité routière", déclare Philippe

par BFMTV

Édouard Philippe est dans la Sarthe ce vendredi pour justifier sa décision de ramener à 80 km/h la vitesse maximale sur les routes secondaires. "Ce n'est pas un combat contre les Français mais pour la sécurité routière", a déclaré le Premier ministre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.