Trump-Poutine : le dîner "caché"...

par euronews-fr

L'administration Trump est engluée dans l'affaire de collusions avec la Russie. A tel point, que la révélation d'une nouvelle conversation avec Poutine lors dernier dîner officiel du sommet du G20 en Allemagne, fait vibrer toute la presse américaine. Et la polémique qui en découle énerve le premier concerné.

Sur twitter, Donald Trump a lâché : "Cette fausse histoire de dîner secret est 'démente'. Tous les membres du G20 et leur conjoint étaient invités par la chancelière allemande. La presse savait !". Puis quelques minutes plus tard, "ces fausses nouvelles sont de plus en plus malhonnêtes ! Même un dîner organisé pour les 20 principaux dirigeants du monde en Allemagne est présenté de manière à en faire quelque chose de sinistre !"

Fake News story of secret dinner with Putin is "sick." All G 20 leaders, and spouses, were invited by the Chancellor of Germany. Press knew!- Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 19 juillet 2017

The Fake News is becoming more and more dishonest! Even a dinner arranged for top 20 leaders in Germany is made to look sinister!- Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 19 juillet 2017

Alors que se sont-ils dit ? Combien de temps la conversation a-t-elle duré ? Pourquoi est-ce l'interprète du Kremlin et non celui de la Maison Blanche qui a permis aux deux hommes de converser ? Pourquoi aucun responsable américain n'était présent pendant l'aparté ?
Autant de questions qui affolent les médias américains... Et c'est dans ce contexte tendu que Trump vient de nommer Jon Huntsman pour être ambassadeur des Etats-Unis en Russie. Un diplomate et ancien gouverneur expérimenté, ambassadeur en Chine sous Obama qui va avoir fort à faire...

It's not so strange for Trump-Putin to talk at G20 dinner. But Americans not trusting their own president's motives is uncharted territory.- Andrew Beatty (@AndrewBeatty) 19 juillet 2017

NEW photos from the G20 meeting between Trump and Putin pic.twitter.com/WSo9aeVygK- ⚡Adrienne⚡ (@ImagineWorldas1) 18 juillet 2017

Vos réactions doivent respecter nos CGU.