Non aux frappes en Syrie : un revers pour Cameron

par euronews (en français)

L'opposition syrienne, déçue après le vote du parlement britannique, croit malgré tout à la possibilité de frappes sur la Syrie. A Londres, jeudi soir, le parlement a refusé par 285 voix contre 272, une participation à des bombardements aériens, un revers pour le Premier ministre David Cameron : ...

http://fr.euronews.net/

Vos réactions doivent respecter nos CGU.