Évolution et renforcement du système antiterroriste français

par euronews (en français)

Le système antiterroriste français s’est renforcé au fil des ans, s’alourdissant notamment à la suite de chaque grand attentat. Le 25 juillet 1995, celui du métro de paris fait 10 morts. Une bombe dévaste la station Saint-Michel. Un an plus tard, la France dotée alors d’un dispositif datant des années 80, approuve la loi antiterroriste du 22 juillet 1996. Cette dernière crée le délit spécifique “d’association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste” et étend les motifs de déchéance de nationalité établis depuis 1973.

Dix ans plus tard, lorsque le réseau de transport collectif de Londres est frappé à son tour, la France a déjà renforcé son arsenal antiterroriste depuis 4 ans et les attentats du 11 septembre. Mais les attaques kamikazes qui font 52 morts dans la capitale britannique le 7 juillet 2005, entraînent un nouveau renforcement du dispositif. Le 23 janvier 2006, la loi relative à la lutte contre le terrorisme est alors été votée en France sous l’impulsion de N

Vos réactions doivent respecter nos CGU.