En deuil, l'Ukraine met en garde contre une "guerre continentale"

par euronews (en français)

Les drapeaux ont été mis en berne à Kiev pour commémorer les 13 civils tués mardi dans un bus frappé par une roquette qui visait un barrage ukrainien à Volnovakha. Il s’agit de la sanglante attaque contre des civils depuis les accords de paix de Minsk en septembre. Kiev a mis en cause les rebelles qui rejettent de leur côté la responsabilité sur les troupes ukrainiennes.

Ce regain de violence dans l’Est a fait réagir Oleksandre Tourtchinov lors d’un débat au parlement. Le secrétaire du Conseil national de sécurité ukrainien a évoqué devant les députés “deux scénarios” pour l’avenir du pays : “le premier est la reprise des hostilités à grande échelle et une attaque avec la participation active des forces armées russes, dont les conséquences pourraient devenir une guerre continentale à grande échelle. Le deuxième scénario implique des tentatives du Kremlin visant à empêcher la stabilisation de la situation en Ukraine” pour l‘épuiser économiquement et militairement”.

Face à cette mena

Vos réactions doivent respecter nos CGU.