Ecoutes de la NSA : Paris s'insurge

par euronews (en français)

Au lendemain de la publication des documents de Wikileaks, orchestrée par Libération et Mediapart, portant sur l’espionnage de la France par la NSA, les réactions fusent dans l’Hexagone de toutes parts de l’échiquier politique, entre consternation et colère.

Au plus haut niveau de l’Etat, le président de la République François Hollande a convoqué à l’Elysée ce matin un conseil de défense concernant les écoutes de la NSA de dirigeants français entre 2006-2012, dont les trois derniers présidents de la République. Le Premier ministre Manuel Valls et les ministres des Affaires étrangères, de l’Intérieur, de la Défense et de la Justice ont participé à cette réunion, ainsi que des responsables des services de renseignements français. En outre,une délégation de parlementaires, de la majorité et de l’opposition, a été également conviée aux débats.

Dans un communiqué, la présidence dénonce « des faits inacceptables » et affirme que « la France ne tolérera aucun agissement mettant en ca

Vos réactions doivent respecter nos CGU.