"Qui veut travailler pour 1.400€ dans l'administration pénitentiaire?"

par BFMTV

En un peu plus de dix jours, le mouvement de grogne des personnels pénitentiaires a pris de l'ampleur et changé de nature. Les gardiens de prison déplorent à la fois un manque de sécurité, après plusieurs agressions de leurs collègues par des détenus, mais aussi plus généralement leurs conditions de travail et leur rémunération.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.