Pour l'avocat de Christophe Leroy, les repas ont été payés "comme lorsqu'un traiteur vient chez vous"

par BFMTV

Le cuisinier Christophe Leroy et le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, soupçonnés d'avoir organisé à Paris des repas clandestins notamment au Palais Vivienne, ont été placés en garde vue vendredi et relâchés en fin d'après-midi. L'avocat de Christophe Leroy défend son client sur BFMTV. Il estime que les repas ont été payés "comme lorsqu'un traiteur vient chez vous", ce qui n'entraîne pas une qualification des faits comme étant des repas clandestins.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.