Vendée Globe : Escoffier en détresse, quatre skippers se déroutent

Vendée Globe : Escoffier en détresse, quatre skippers se déroutent©Media365

, publié le lundi 30 novembre 2020 à 19h30

Troisième du Vendée Globe, Kevin Escoffier (PRB) a déclenché sa balise de détresse, et se trouve désormais sur son radeau de survie. Jean Le Cam (Yes we Cam !), Yannick Bestaven (Maître CoQ IV), Boris Herrmann (Seaexplorer-Yacht Club de Monaco) et Sébastien Simon (Arkéa Paprec) se sont déroutés pour le secourir.

Catastrophe pour Kevin Escoffier ! Le skipper de PRB est actuellement sur son radeau de survie, après avoir découvert une importante voie d'eau dans son Imoca. Le marin de 40 ans a déclenché sa balise de détresse ce lundi après-midi, alors qu'il occupait la troisième place du classement du Vendée Globe et qu'il s'approchait du Cap de Bonne-Espérance. Jean Le Cam (Yes we Cam !), quatrième du classement à seulement 26 milles d'Escoffier au pointage de 14h00, s'est immédiatement dérouté pour aller lui porter secours. Les secours venus du Cap, en Afrique du Sud, ont également été mobilisés. A 17h00, heure française, l'équipe de PRB a annoncé que Jean Le Cam était arrivé sur zone et qu'il voyait Kevin Escoffier sur son radeau de survie. "Il va déplomber son moteur pour le récupérer", précise l'équipe d'Escoffier. Mais à 19h20, les organisateurs du Vendée Globe ont annoncé que la Direction de course avait demandé à Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) et Boris Herrmann (Seaexplorer-Yacht Club de Monaco), respectivement cinquième et septième du classement, de se dérouter également. Selon Le Télégramme, Le Cam a rencontré un problème avec son moteur, a réussi à le réparer, mais a perdu le contact visuel avec Escoffier. Une heure plus tard, la direction de course a demandé à Sébastien Simon (Arkéa Paprec), sixième, de se dérouter à son tour. La mer est en effet agitée (5 mètres de vagues), le vent fort (entre 45 et 65km/h) et la température fraîche (12°c) sur le lieu où se trouve Kevin Escoffier, ce qui rend toute manœuvre très délicate, d'autant qu'il fait nuit.

Escoffier participait à son premier Vendée GlobeIronie de l'histoire, en janvier 2009, Le Cam avait chaviré sur le Vendée Globe et avait été récupéré par Vincent Riou, skipper de...PRB. Quoi qu'il en soit, c'est un troisième abandon sur ce Vendée Globe 2020-21, après celui de Nicolas Troussel (Corum L'Epargne) et Alex Thomson (Hugo Boss). Il s'agissait de la première participation de Kevin Escoffier, ancien vainqueur du Trophée Jules Verne, au Vendée Globe, sur ce bateau PRB mis à l'eau en 2010, et qui dispose de foils.

Extrait du communiqué du Vendée Globe et de PRB (publié à 23h00):"Jean Le Cam a été le premier à être dérouté par la direction de course. A 17 heures, le skipper de Yes We Cam! arrive sur la zone, guidé par la direction de course qui lui donne en temps réel le positionnement de la balise personnelle de Kevin Escoffier (AIS MOB Man Over Board). Jean Le Cam navigue avec 3 ris dans la grand-voile, afin de rester mobile dans les vents de 20 nœuds, et les creux de 5 mètres. Un contact visuel est établi ; le skipper de Port-la-Forêt voit le radeau de survie, il voit aussi son partenaire de compétition, vraisemblablement équipé de sa combinaison de survie TPS, et un échange vocal a lieu entre les deux hommes. Le temps de faire une manœuvre pour revenir au plus près du radeau, Jean le Cam perdra le contact visuel avec Kevin Escoffier, dans cette mer très formée et dans le jour tombant. Depuis, le skipper de Yes We Cam! n'a cessé ses efforts, mais n'a plus réussi à repérer le radeau avec Kevin à son bord et n'a pas capté le signal de l'AIS dont la portée est réduite en raison de la mer formée. (...) A 21h45, Yannick Bestaven a rallié la zone. Boris Herrmann devrait arriver aux alentours de 23 heures. Sébastien Simon est espéré un peu plus tard. Tous respecteront le protocole établi par la direction de course en lien avec Jean Le Cam sur place soit une approche avec trois ris dans la grand-voile et moteur déplombé. Un process fin de quadrillage de la zone a été établi et sera effectué par les quatre IMOCA venus porter assistance. L'équipe à terre de PRB précise que, outre son AIS MOB, Kevin Escoffier a également de quoi signaler sa présence dans le radeau de survie. Le jour se lèvera demain matin vers 4h40 HF sur la zone d'investigation. Les recherches se poursuivent." VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021Pointage à 18h00 (heure française) - Lundi 30 novembre 20201- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 17 647,1 milles de l'arrivée2- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 241,79 milles du leader3- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 311,534- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2*) à 311,585- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 317,996- Sébastien Simon (FRA/Arkéa Paprec*) à 355,847- Boris Herrmann (ALL/Seaexplorer-Yacht Club de Monaco*) à 386,538- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 454,929- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) à 508,6910- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 519,66...Abandons :Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage après 7 jours de courseAlex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran après 20 jours de courseKevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau après 22 jours de course* bateau équipé de foils

Vos réactions doivent respecter nos CGU.